Beyoncé n’utilise-t-elle l’Afrique que pour son image ?

By on avril 1, 2018 People
Pour l’affiche de leur nouvelle tournée de concerts prévue cet été, Beyoncé et Jay-Z se sont inspirés d’un film culte sénégalais « Touki Bouki ». Et malgré cet énième hommage à la culture africaine, les deux superstars américaines n’ont annoncé aucune date sur le continent africain. Un constat qui engendre la colère auprès de leurs fans africains.

 

Que ce soit dans leurs tenues, leurs références ou leur univers visuel, c’est loin d’être la première fois que les deux artistes s’inspirent de la culture du continent. Pour fêter sa grossesse en mai dernier, Beyoncé avait notamment organisé un événement aux couleurs africaines, ce qui a d’ailleurs fait des émules.

Concernant l’affiche de leur tournée, Jeune Afrique souligne que « La superstar américaine réutilise pour sa promo une image du film sénégalais « Touki Bouki » sans citer sa source, ni faire de geste à l’égard de l’ayant-droit. » En plus d’être accusée de plagiat, les africains reprochent à Beyoncé de ne pas prévoir une seule date de concert sur le continent africain. En témoignent les nombreuses publications sur les réseaux sociaux.

Ce phénomène mène à se poser plusieurs questions. Beyoncé et Jay-Z peuvent-ils alors continuer à utiliser l’Afrique pour image sans s’y rendre et la connaître ? Sont-ils trop chers pour les organisateurs de concerts africains ? Un concert sur le continent permettrait-il de calmer les ardeurs ?

 

C. B.

A lire aussi :